La mort d’un pauvre nourrisson après 8 vaccinations successives … Vous serez complices si vous ne partagez pas !

En Californie, des médecins d’un hôpital public ont caché le corps d’un nourrisson qui était mort subitement après avoir subi huit vaccinations successives. Dans cet article, Astuces Naturelles vous révèle les soubresauts d’une affaire qui a bouleversé l’opinion publique américaine …

Les parents de cet enfant n’ont même pas pu voir le corps de leur fils avant qu’il ne soit incinéré. Le petit Matthew était juste un bébé ayant reçu l’équivalent de huit injections de divers vaccins avant qu’il n’y succombe. Ses parents ne sont pas tus pour autant …

Des vaccins tuent un bébé :

Le petit Matthew avait subi des vaccins du type DTaP, IPV, Hib, PCV, Hep B et Hep A en trois coups, un dans le bras droit et deux dans la jambe gauche, juste un jour avant sa mort soudaine.

Crystal Downing, la mère de Matthew, a dit qu’il est devenu grincheux et a beaucoup pleuré le lendemain après avoir subi les huit injections des supposés « vaccins ». Voici ce qu’elle affirme à ce propos : « J’ai pensé qu’il lui fallait un autre jour pour s’en remettre, mais le lendemain, on a même osé nous interdire de voir notre fils. Matthew était déjà mort, avec le corps sans vie, depuis mardi soir et ce n’est que le mercredi matin qu’on l’avait su.

Le personnel médical, ayant été derrière les injections, ont essayé de le sauver en le transport dans le centre médical Colorado River à Needles, Californie, où il a été rapidement déclaré mort. Comme la plupart des cas de décès lié aux vaccins, la cause du décès a été jugé incertaine et qualifié de « mort subite du nourrisson ».

Voici comment la mort du petit Matthew a été qualifié et comment la justice a donné suite à cette affaire :




Précédent1 of 3
Cet article est en plusieurs parties