Des scientifiques danois rapportent que les femmes qui utilisent des pilules contraceptives et des dispositifs intra-utérins libérant des hormones, ont un risque plus élevé de développer le caner du sein.

Suite à une étude approfondie, il a été découvert que les femmes utilisant des méthodes contraceptives hormonales semblaient avoir un risque de 20% plus élevé d’avoir le cancer du sein que celles qui utilisent des méthodes sans hormones.

Des preuves de plus en plus accablantes :

L’étude des chercheurs danois vient s’ajouter à une pile d’études démontrant comment les méthodes contraceptives hormonales contribuent à l’accroissement du risque de développer le cancer du sein.

VOIR LA PAGE SUIVANTE